Le GNC alimente des résidences et des entreprises en Bulgarie

Le GNC alimente des résidences et des entreprises en Bulgarie

 

Il fournit du chauffage aux résidences et des avantages à l’industrie, au transport et au tourisme.

Dans la province de Plovdiv, en Bulgarie, la technologie Virtual Pipeline ™, créée par Galileo Technologies, permet de fournir du gaz à 13 communes. Parmi les centres d’activité économique favorisés par cette technologie, on compte la principale station de ski du pays et l’une des principales usines mondiales d’articles de sports d’hiver.

L’entreprise, dirigée par GNC Maritza, représentant Galileo Technologies en Bulgarie, constitue le plus grand projet européen de distribution de gaz, en dehors des réseaux conventionnels de pipelines. Cela améliore la qualité de vie d’environ 100 000 habitants qui peuvent actuellement subvenir à leurs besoins en chauffage et de carburant à faible coût tout en préservant l’environnement.

Dans la région des communautés visées, il était impossible d’installer des gazoduc conventionnels, en raison de l’absence de grands centres de consommation qui auraient pu fournir un retour sur investissement. Dans ce genre de situation, le Virtual Pipeline résout le problème en étendant la portée de la source de gaz à travers le réseau existant.

GNC Maritza a installé une station-mère de Virtual Pipeline à Graf Ignatievo. Là, 3 compresseurs GNC Microbox ™, connectés au réseau qui approvisionne la ville, réduisent le volume de gaz naturel avec une pression de 250 bar [(3 625 livres par pouce carré/psi) et fournissent 150 000 mètres cubes par jour (Nm3 / d) 48,100 gallons d’équivalent de gazole par jour (GGE / d)] de gaz naturel comprimé (GNC).

Une fois converti en GNC, le liquide est envoyé des compresseurs aux conteneurs modulaires MAT ™, où ils sont stockés pour une distribution ultérieure.
Quant au transport, le MAT est transféré des plates-formes de support et de chargement PAC ™ aux remorques spéciales VST ™ grâce à un mécanisme d’ancrage commandé par le chauffeur du camion.

At mother stations, MAT loaded with CNG are transferred from PAC™ platforms to VST™ trailers for further transportation.

Aux stations-mères, les MAT chargés de GNC sont transférés des plates-formes PAC ™ aux remorques VST ™ pour un transport ultérieur.
Avec leur capacité de stockage de 1 500 Nm3 (481 GGE) de GNC par unité, les conteneurs MAT peuvent être distribués individuellement. Cette configuration permet à chaque centre de consommation ou à une station-fille de recevoir le nombre de MAT nécessaire à leur consommation quotidienne de gaz. Ceci en éliminant les coûts de transport inutiles et excessifs, comme cela se produit avec les systèmes de distribution basés sur des camions-remorques porte-tubes.

Une fois à une station-fille, les mécanismes de la camionnette VST faciles à utiliser font glisser les MAT remplis sur les plateformes de déchargement PAD ™. Le VST enlève les MATs vides sur-le-champ et le camion continue son itinéraire vers la prochaine station-fille.

Le système est capable de s’adapter à la demande de chaque station-fille par la connexion entre les MAT et les stations de régulation de pression PRP ™ qui fournissent du gaz naturel à la pression de sortie et au débit requis par les consommateurs finaux.

Dans les centres urbains, les stations-filles permettent la décompression du fluide et le transfèrent au réseau de pipelines souterrain qui distribue le gaz à chaque communauté à des plages de pression comprises entre 25 et 0,5 micro-pascals (mPA).

De cette façon, les consommateurs résidentiels peuvent remplacer le gaz coûteux en bonbonnes par une consommation domestique identique à celle des foyers des grands centres urbains.
De plus, dans les centres industriels et touristiques de la région, la disponibilité du gaz naturel sous forme de GNC permet de remplacer la consommation de combustibles traditionnels, tels que le gasoil, le diesel, le mazout et le GPL, entre autres. Cette substitution réduit l’émission d’éléments polluants et permet des économies de carburant.

C’est le cas à Chepelare, siège d’Atomic, une entreprise qui emploie 800 personnes et fabrique des skis, bottes, bâtons et planches à neige sous leur propre marque mais aussi pour les plus grandes marques de matériel de sports d’hiver. Idem à Pomporovo, une station de ski alpin, dont le réseau de distribution de pipelines de 22 000 mètres linéaires (13 670 miles) couvre les besoins de chauffage des hôtels et des magasins. Ou même à Pirdov, siège d’Aurubis, dont l’usine de traitement des concentrés de cuivre emploie 820 personnes pour produire des anodes et des cathodes de cuivre et des sous-produits de cuivre comme l’acide sulfurique et la fayalite.

Le processus de gazéification dérivé de l’application Virtual Pipeline a amélioré la connectivité entre les villes: à Smolyan, la société de transport à moyenne-distance Rozhen Express a remplacé le diesel pour le GNC, réduisant ainsi l’impact de sa flotte d’autobus sur l’environnement.

Grâce au Virtual Pipeline, l’approvisionnement en gaz est permanent et continu: lorsque le compteur GNC des MAT est faible, les stations-filles demandent automatiquement la recharge. Parallèlement, pour garantir la disponibilité du gaz, chaque circuit est surveillé 24 heures sur 24 avec le système SCADA Galileo.
Actuellement, le Virtual Pipeline géré par GNC Maritza dispose de 6 remorques VST d’une capacité de distribution quotidienne de 80 MAT, contenant 120 000 Nm3 (38 500 GGE) de gaz naturel et répondant à la demande de 8 stations-filles.

 

MATs distribution routes

MAT-B: une souplesse axée sur les petits consommateurs

La réponse de GNC Maritza couvre également les besoins d’endroits dont la consommation quotidienne de gaz naturel est inférieure à 1 000 Nm3 (321 GGE). Afin de servir ces consommateurs, le Virtual Pipeline fonctionne avec une modalité de distribution de gaz en vrac, basée sur les conteneurs MAT-B.
Equipé d’un amplificateur et d’un distributeur de recompression, le MAT-B fonctionne comme une station de GNC mobile, qui fournit des modules de stockage fixes, appelés Mini-MAT ™.
Le Mini-MAT peut être directement couplé au MAT-B et stocker jusqu’à 1000 Nm3 (321 GGE) de GNC à une pression de 200 bars (2 900 psi), fournissant du gaz à une pression entre 25 mPA et 0,5 mPA à un réseau domestique. Grâce à cet équipement unique de dimensions minimales, le Mini-MAT offre les avantages de la colonne PAC de décharge et du PRP des stations-filles conçues pour les grands consommateurs. Cette façon de procéder couvre les besoins pour le chauffage au gaz des écoles publiques de Graf Ignatievo, Stroevo, Manole et Banya.

Financement et récompenses

GNC Maritza a introduit le Virtual Pipeline en Bulgarie en 2006 pour gazéifier la ville de Karlovo. Le projet, visant à moderniser la matrice énergétique de la région, a reçu le soutien du gouvernement bulgare et s’est rapidement étendu à d’autres villes grâce au financement du Fonds international de soutien au déclassement Kozloduy (KIDSF – (Kozloduy International Decommissioning Support Fund), géré par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD – European Bank for Reconstruction and Development ). En 2011, l’introduction du Virtual Pipeline et la satisfaction des utilisateurs ont déterminé que GNC Maritza devrait recevoir la médaille d’or de la Foire internationale d’automne, qui a eu lieu à Plovdiv.

 

Perspective à long terme

Dans le cas du Virtual Pipeline, les équipements modulaires effectuent le conditionnement du gaz naturel, la compression pour obtenir le GNC, le transport et la régulation de la pression au niveau de la consommation. Ce type de configuration permet au système d’augmenter sa capacité dans chaque module afin de répondre à la fluctuation de la demande en gaz naturel. Le résultat est un équilibre raisonnable entre les coûts opérationnels et les investissements, qui stimule un circuit vertueux d’expansion économique et de confort basé sur une énergie propre et peu coûteuse.
En pensant au long terme, GNC Maritza a accompagné la construction de sa station mère à Graf Ignatievo avec celle d’une usine pour la fabrication de MAT, qui servira à augmenter les possibilités de transport de gaz.
À l’heure actuelle, cette usine – qui fonctionne selon la licence de Galileo Technologies – a une capacité de production annuelle de 120 MAT.
L’objectif, à terme, est d’avoir la capacité de transport nécessaire pour aider d’autres régions de Bulgarie ou même d’autres pays européens intéressés à reproduire cette expérience réussie.