Le LNG alimente les navires de passagers depuis 2013

Le LNG alimente les navires de passagers depuis 2013

Buquebus adopte la solution Cryobox®

La technologie Cryobox® fera de Buquebus la première entreprise maritime à utiliser du GNL, le carburant le plus propre du marché et le plus performant.

 

Ceci est possible car le Cryobox® est une nano-station de production de GNL conçue pour que l’industrie privée et les communautés puissent devenir leurs propres fournisseurs de GNL. Jusqu’à présent, les obstacles technologiques majeurs et la nécessité d’investissements en capital à long terme ont empêché l’industrie de transport maritime, les industries pétrolières et gazières, le transport routier long-courrier, les services ferroviaires et l’industrie minière d’utiliser le GNL comme alternative au carburant diesel moins coûteuse et à faible émission de carbone.

 

«Le GNL permettra au “Francisco” de réduire ses émissions de combustion de 98%, un énorme contraste avec les combustibles traditionnels», explique Anibal Argomedo, directeur technique de Buquebus. On estime aussi que les 66 tonnes par jour de production de GNL requises engendreront 50% d’économies sur les charges d’exploitation. Sept Cryobox® nano-stations d’une capacité de 84 tpd prendront en charge cette production de GNL.

 

Lors du baptême du Francisco, López Mena mentionnait que les modules Cryobox® nano étaient le seul équipement pouvant être transporté des têtes de puits partout dans le monde, qu’importe la distance; le gaz est liquéfié et son volume réduit 600 fois, ce qui facilite le transport par camion vers leurs points de destination, pour un coût très faible.

Buquebus a eu l’honneur de recevoir le Prix annuel Black Diamond. Cette récompense est attribué au meilleur projet de carburant GNL, qui a fait avancer la technologie, ouvert de nouveaux marchés et faciliter l’opération, compte tenu du degré de difficulté.

Innovation et efficacité

En termes d’économies, on pourrait comparer ces équipements avec une «mini-station de production de GNL» en raison de leur taille, du volume de production de GNL, des coûts d’investissement et d’exploitation. Alors que ce dernier nécessite un investissement en capital (CAPEX) d’environ 310 $ par tonne de GNL, le coût de revient n’est que de 170 $ par tonne de GNL. En prenant en compte les dépenses d’exploitation annuelles (OPEX), la comparaison est de 390 à 210 dollars la tonne. Par conséquent, l’utilisation d’une nano-station de production de GNL comme Cryobox permet des économies de 50% en CAPEX et OPEX de 40% par an.

«C’est une réelle percée technologique. Nous étions sur le point d’acheter aux USA un projet impliquant une énorme usine de liquéfaction. Nous avons rencontré l’équipe de Galileo et ils nous ont démontré que la solution de leur entreprise est beaucoup plus efficace “, a déclaré le président de Buquebus, Juan Carlos López Mena.

 

“Cryobox® est le résultat de cinq ans de développement et d’enquête, fondés sur une expertise de 30 ans dans la fabrication de compresseurs de gaz en Argentine”, explique Osvaldo del Campo, PDG de Galileo. “En même temps, il représente un bond innovant sur le plan mondial, car c’est un équipement unique en raison de ses dimensions compactes et de sa configuration modulaire”.

 

Chaque unité Cryobox® appliquée au projet Buquebus est conçue comme un module pouvant atteindre 12 tonnes par jour (4 480 GGE / jour ou 7 000 gal / jour) de GNL. Cette fonctionnalité permet d’ajuster la capacité au rythme de la demande, grâce à l’ajout progressif de modules.

 

” Francisco” le bateau rapide du Rio de la Plata, qui fait 100 mètres de long, est la preuve que le GNL est le meilleur carburant pour le transport lourd, et que la technologie Galileo contribue à sa réussite”, ajoute del Campo.

 

Double alimentation en carburant

En termes de véhicule d’approvisionnement, Cryobox® est un équipement double car, outre le GNL, il génère également du GNC à la demande. Cela permet la disponibilité simultanée d’un carburant adéquat pour chaque besoin: le GNC pour les véhicules urbains qui bénéficient du faible coût de ce carburant et le GNL pour le transport lourd et les longues distances, y compris les bateaux, où l’économie est directement liée à la performance et à l’autonomie générées par une densité d’énergie plus élevée du carburant.

Le même concept peut être appliqué au système Virtual Pipeline® de Galileo qui distribue du gaz par la route, où la meilleure alternative est le GNC jusqu’à 250 milles, et au-delà, le GNL.
«J’imagine des flottes, des stations sur les autoroutes proposant à la fois le GNC et le GNL, les grandes stations produisant du GNL pour la distribution à petite échelle grâce à notre système Virtual Pipeline® pour d’autres stations et industries. J’imagine également son utilisation dans les opérations d’avitaillement de bateaux commerciaux ou privés, comme les yachts et les navires transatlantiques. C’est un outil hautement compétitif; le coût du transport de produits est l’un des facteurs essentiels. Le fait que les navires puissent opérer sur le GNL modifie radicalement la structure des coûts des différentes industries », conclut Del Campo.

 

Récompense

Buquebus a eu l’honneur de recevoir le Prix annuel Black Diamond. Cette récompense est attribué au meilleur projet de carburant GNL, qui a fait avancer la technologie, ouvert de nouveaux marchés et à faciliter l’opération, compte tenu du degré de difficulté.

 

De multiples configurations possibles

Le Cryobox® est aussi un module prêt à l’utilisation (“Plug & Play”), qui peut être envoyé n’importe où par camion-remorque pour mise en service immédiate, puisqu’il peut être installé dans une station de ravitaillement puis raccordé directement à des gazoducs ou à une station de traitement modulaire qui permet le pré-conditionnement de gaz dans un champ de gaz naturel éloigné. Le biométhane peut également être considéré comme une source de liquéfaction ou de compression de gaz.

Par conséquent, ce produit offre de multiples configurations standard avec des capacités de production similaires, mais à partir de différentes pressions d’entrée, comme cela ressort du tableau ci-dessous:

 

 

GALILEO

Depuis 1983, Galileo est une référence mondiale en technologies modulaires pour la production et le transport de GNC et GNL. Son portefeuille comprend la plus large gamme de compresseurs et de pompes pour véhicules et navires, propulseurs de pipeline et compresseurs de tête de puits et le système Virtual Pipeline®, pour la distribution de gaz par camion, peut atteindre des communautés et des industries éloignées sans connexion à un réseau de pipelines. Basé à Buenos Aires, en Argentine, avec un centre de service et de formation à Los Angeles, aux États-Unis, Galileo exporte et fournit une assistance continue aux clients de 65 pays d’Amérique latine, des États-Unis, d’Europe, d’Afrique et d’Asie.